Mediacovers.net » Papiers et formulaires » Calcul allocation chômage : combien touche un chômeur ?

Calcul allocation chômage : combien touche un chômeur ?

Calcul allocation chômage : combien touche un chômeur ?

Le chômage est une période difficile dans le quotidien d’une personne active, qui se retrouve subitement privée de travail quotidien et par conséquent, de revenu journalier. La difficulté à subvenir à ses propres besoins ainsi qu’à ceux de sa famille n’est guère plaisante. Cependant, grâce au Pôle Emploi, un chômeur français a la possibilité de se faire, dans la mesure du possible un peu de moins de soucis grâce à ce que l’on appelle l’ARE ( allocation de retour à l’emploi ). Cette indemnisation n’étant pas automatique, un chômeur doit donc :

  • Justifier 122 jours d’affiliation ou alors 610 heures de travail pendant les 28 mois précédant la rupture du contrat de travail
  • S’inscrire comme demandeur d’emploi.
  • Être activement à la recherche d’un emploi.
  • Ne pas avoir l’âge de la retraite.
  • Être apte physiquement à exercer un emploi .
  • Être en situation de chômage involontaire.

Comment calculer le montant de l’allocation ?

Cette indemnisation est calculée à partir du salaire journalier de référence appelé SJR et calculé selon les règles suivantes :

  • Période de référence : Pôle Emploi prend en compte le total des salaires bruts perçus par le demandeur d’emploi lors des douze mois précédant son dernier jour de travail payé en incluant les primes, mais en excluant les sommes qui n’ont pas de relation avec l’exécution normale du contrat de travail.
  • Les rémunérations qui entrent dans le calcul sont plafonnées par quatre fois le plafond mensuel de la sécurité sociale arrêté à 3311 euros
  • Le SJR est ensuite calculé par la formule : cumul des salaires de la période références plafonnées, divisé par le nombre total de jours travaillés limité à 5 jours par semaine multiplié par 1,4

Le montant de l’allocation chômage journalière est de ce fait, la plus élevée des deux sommes que sont :

  • 57% du salaire journalier de référence (SJR)
  • 40,4% du SJR + 11,92 euros représentant une partie fixe

Cette allocation est au moins égale à 29,06 euros qui est le plancher fixé par le Pôle Emploi.

L’allocation chômage mensuelle est égale à l’allocation chômage journalière multipliée par le nombre de jours du mois concerné.

Les cotisations et impôts concernés par l’allocation chômage

Les chômeurs indemnisés par l’ARE cotisent à 3% de leur revenu pour les retraites complémentaires, sous condition que ce pourcentage ne réduise leur allocation journalière en dessous du plancher fixé à 29,06 euros. Si l’allocation journalière est inférieure à 49 euros, elle bénéficie d’une exonération de la part de la CSG et la CRDS qui ne pourront prélever sur ce montant.

L’ARE est imposable et doit figurer sur la déclaration des revenus dans la catégorie traitements et salaires.

Dans nos medias :