Mediacovers.net » Mes astuces » Analyse comportementale gestuelle : comment est-ce qu’on peut analyser une personne selon les gestes qu’elle fait ?

Analyse comportementale gestuelle : comment est-ce qu’on peut analyser une personne selon les gestes qu’elle fait ?

Analyse comportementale gestuelle : comment est-ce qu’on peut analyser une personne selon les gestes qu’elle fait ?

Le subconscient humain est un sujet fascinant qui ne cesse de surprendre les scientifiques et chercheurs. Effectivement, malgré l’avancée technologique incroyable que connaît le 21ème siècle, il existe encore actuellement de grosses zones d’ombres sur la psychologie humaine. Ces dernières années, de nouvelles études se sont penchées sur l’analyse comportementale de la gestuelle et de son rapport étroit avec le subconscient humain. Les résultats de cette analyse sont surprenants et sont désormais de plus en plus utilisés par beaucoup pour décrypter les expressions humaines.

Qu’est-ce que la synergologie ?

La synergologie est une activité qui vise à décrypter le comportement humain via les expressions humaines, les gestes, ainsi que le mouvement corporel. C’est donc la discipline qui s’occupe de l’analyse comportementale gestuelle.

Il est cependant important de ne pas confondre la synergologie avec une science à part entière. En effet, les adepts d’analyse comportementale gestuelle ne sont que des interessés qui essaient d’assembler le plus d’information possible autour de cette activité.

Quels sont les gestes faciles à analyser ?

L’analyse comportementale gestuelle a fait ses preuves et il est aujourd’hui facile d’assimiler certains gestes à des expressions. A titre d’exemple, nous pouvons citer certains comportements et leurs associations :

  • Quand une personne ressent un fort sentiment de malaise, d’embarras ou de gêne, elle est plus souvent prompte à se toucher le lobe de l’oreille. Cela peut également signifier que la personne s’apprête à riposter contre quelque chose ou une personne en particulier.
  • Quand une personne a peur, panique ou ment, ses pupilles peuvent se dilater. En effet, les yeux sont la partie du corps la plus difficile à contrôler et qui répond instinctivement à nos envies et pensées, c’est pourquoi les pupilles qui se dilatent sans changement d’intensité de lumière signifient souvent un changement d’état de la personne.
  • Quand une personne a quelque chose à cacher, ment ou feint une réaction, elle a tendance à cligner des yeux à une fréquence plus haute que la moyenne.
  • Quand une personne ment, ou veut omettre une chose ou la cacher, elle a également tendance à s’exprimer en cachant sa bouche. Ce réflexe est inconscient également.

Enfin, il est important de savoir que l’analyse comportementale gestuelle est loin d’être une science exacte et que des études sont encore en train d’être menées pour la réfuter ou l’affirmer. Il est également nécessaire de préciser que l’analyse comportementale gestuelle n’est pas infaillible et que les résultats obtenus sont assez discutables. Même si elle est beaucoup utilisée aujourd’hui, notamment dans les domaines de la gestion des ressources humaines, l’analyse comportementale gestuelle reste à prendre avec des pincettes.

Dans nos medias :