Mediacovers.net » Bien se loger » Assurance habitation pas chère : que faut-il savoir ?

Assurance habitation pas chère : que faut-il savoir ?

Assurance habitation pas chère : que faut-il savoir ?

Plusieurs accidents arrivent dans les habitations, que ce soit dû à un sinistre ou autre, se protéger dans son propre chez soi est devenu nécessaire. Cela dit les compagnies d’assurance habitation ne sont pas des moins chères.

Que faut-il savoir avant de souscrire à une assurance habitation ?

L’assurance habitation couvre les charges d’habitation : maison, appartement, propriété non occupée, locaux et le contenu des habitations. Mais également la responsabilité civile et les dommages matériaux et physiques causés par un sinistre.

Selon la nature de la garantie proposée par l’assurance, on peut distinguer deux types :

  • Le premier type d’assurance est spécifique à un certain type de garantie, c’est-à-dire, vous ne pouvez pas être assuré dans le cas d’une responsabilité civile si vous bénéficier d’une assurance contre le sinistre. Par exemple une assurance dite de responsabilité civile ne couvrira que cette dernière de même qu’une assurance contre certains sinistres désignés dans le contrat.
  • Le second type d’assurance habitation et c’est celui qui est le plus proposé et le plus choisi c’est l’assurance multirisque habitation MRH. Cette assurance couvre la charge de garantie contre plusieurs sinistres ainsi que la sécurité de la propriété des personnes résidentes dans le même logement et même les voisins.

Une fois vous être renseigné sur la nature d’assurance qui vous intéresse, il faut savoir si votre situation vous oblige ou non à en bénéficier, dans ce cas deux situations sont possibles :

  • La première situation est celle du locataire : dans ce cas l’assurance habitation est obligatoire. Le locataire doit souscrire à une assurance habitation en cas de sinistre ou d’accident. Cependant cette obligation n’est plus valable dans certains cas comme : la location d’une habitation non meublée, une location saisonnière ou un logement de fonction, en cas de dommages dans ces cas le locataire doit rembourser lui-même le propriétaire.
  • Le deuxième cas est celui du propriétaire : le propriétaire d’un logement n’est pas obligé de souscrire à une assurance habitation, le faire n’est qu’une mesure de sécurité qui reste toutefois fortement conseillée.

Économiser sur son assurance habitation

Quelques astuces sont possibles pour économiser une petite somme sur votre assurance habitation et cela ne vous empêchera pas de bénéficier de la garantie nécessaire :

  • La première astuce est de choisir une assurance habitation qui répond à vos besoins. Choisir une assurance multirisque habitation dans une résidence à l’abri de sinistre et très bien sécurisé n’est que des frais en plus dont vous pouvez facilement vous en passer.
  • Il est possible de fusionner vos différentes assurances si elles font parties de la même compagnie.
  • Il est important de bien évaluer la valeur de votre bien avant de l’assurer.
  • Pour avoir une idée sur la valeur de votre assurance habitation il est possible de la simuler.

Une assurance habitation est parfois une nécessité et il est également possible d’en bénéficier au moindre prix.